Home Best of Portfolio Nash Weerasekera

Comme au cinéma

Views (c) Nash Weerasekera

Impressionnante maîtrise du cadre et de la lumière, élégant travail chromatique… on imaginait Nash Weerasekera formé dans les meilleures écoles d’art. Raté. Ce Sri-Lankais installé depuis quelques années à Melbourne est un autodidacte. « J’ai commencé à dessiner au dos de mes manuels scolaires, puis je me suis dirigé vers le street art, confie l’intéressé. Je réalisais aussi des portraits dans la rue pendant mes études, mais j’avais peu de temps à investir dans ma pratique de la peinture ». Pour le jeune homme, la pandémie de Covid fut un tournant. Sans activité ni revenu, il se lance dans la création d’images numériques et tape dans l’oeil de l’agence d’artistes Jacky Winter. Il faut dire que ses illustrations, ébauchées au crayon ou à l’encre et finalisées sur ordinateur, ont des choses à raconter. Tournés vers l’horizon, ces personnages de dos semblent tirés d’un film. Les couleurs caressantes, évoquant le point du jour ou le crépuscule, font pencher la scène du côté du thriller ou du film d’auteur contemplatif. Nash Weerasekera ne cite pourtant aucun cinéaste à son panthéon, mais reconnaît s’inspirer de tous les longs-métrages et séries qu’il avale. Seule constante dans sa production : « un sens de la narration, je suppose ». Il n’est donc pas étonnant de le trouver également en librairie, comme auteur d’un guide dessiné à destination des immigrants, empreint d’ironie et inspiré de son propre parcours. Son nouveau projet aborde un autre champ, puisqu’il s’agit cette fois d’un livre d’images pour enfants. Avant un passage sur grand écran ?

A LIRE ICI / L’INTERVIEW DE L’ARTISTE

Marine Durand / Image : Views (c) Nash Weerasekera

À visiter / jackywinter.com/artists/nash-weerasekera //  @ nashweerasekera

À lire / What to Expect When You’re Immigrating (Affirm Press, 2021, non traduit), affirmpress.com.au

Articles similaires
Dreamscapes © Tom Nulens