Home Musique Quoi de neuf ?

Roger Waters, Tangerine Dream, Elton John, The Pretenders

Si vous pensez qu’un musicien a tout dit dans son premier album, passez votre chemin. Ici, on s’intéresse aux artisans qui, dix mille fois, remettent l’ouvrage sur le métier. Ces quatre noms font partie de notre décor – de celui de nos parents, parfois. Alors, chefs-d’œuvre en péril, baudruches cent fois rafistolées ou monuments incontournables ?

Roger Waters

En 1968, le cerveau cramé par le LSD, l’angelot noir Syd Barrett quittait Pink Floyd. Au mitan des 70’s, son vieil ami, le bassiste Roger Waters, tenta de prendre le contrôle du Floyd pour en faire le véhicule de ses fantasmes musicaux et politiques. Ce qui donna quelques albums titanesques et contestataires (Animals, The Final Cut) ou parfois boursouflés (The Wall). Éjecté en 1985, il mena une carrière solo erratique entre deux procès contre ses camarades. Depuis, aigri et paranoïaque, il réenregistre l’intégralité de The Dark Side of the Moon, et voit des complots un peu partout, ce qui nuit à certaines de ses causes. Dommage.

>> Lille, 12.05, Stade Pierre Mauroy, 20h, 106>62€, stade-pierre-mauroy.com // Anvers, 14.05, Sportpaleis, complet !


Tangerine Dream

On ne va pas faire la fine bouche, mais on tique un peu lorsque l’on voit ce nom en 2023. Reste-t-il un seul membre originel de ce groupe fondé à Berlin en 1967 par Edgar Froese ? Non. Alors, vous rétorquerez : reste-t-il un seul membre originel des Chœurs de l’Armée Rouge, fondés à Moscou en 1928 par Alexandre Alexandrov ? Non plus, c’est vrai. Alors, va : qui aime les vastes nappes de synthétiseurs, les compositions planantes et quelques arpèges ensorceleurs, devrait y trouver son compte.

>> Louvain, 19.05, Het Depot, 20h, 31/27€, hetdepot.be


Elton John

Il fut longtemps de bon ton de se moquer de ce vieil Elton. Il le cherchait un peu, aussi : a-t-on idée de monter sur scène déguisé en Donald Duck ?! En 2023, passé l’extravagance, demeurent les chansons, dont pas mal de merveilles enregistrées durant les seventies. Aujourd’hui, Sir Elton n’a plus toute sa voix. Mais avec un peu d’indulgence, on ne boudera pas Rocket Man, Your Song, Saturday Night’s Alright (For Fighting) ou Goodbye Yellow Brick Road pour ne citer que quelques tubes.

>> Anvers, 27-28.05, Sportpaleis, complet !


The Pretenders

The Pretenders, c’est avant tout Chrissie Hynde. Débarquée à Londres de son Midwest natal, elle devint un temps journaliste au NME puis fit un détour par Paris, jouant avec The Frenchies aux côtés de Jean-Marie Poiré (Mes Meilleurs copains, vous vous souvenez ?). Elle retourna ensuite à Londres pour connaître le succès avec The Pretenders, délivrant un punk-rock franc et mélodieux, avec pas mal d’excès et de morts en chemin. Quarante ans plus tard, la Chrissie est toujours vaillante. Ça paie, la persévérance.

>> Anvers, 30 & 31.05, De Roma, complet ! 

Thibaut Allemand // Photo : Roger Waters © Kate Izor
Articles similaires

OMD © Ed Miles