Home Best of Chroniques Mark Fisher

Par-delà étrange et familier : Le bizarre et l'omineux

(Sans soleil)

Ce qui est présenté comme “étrange” l’est-il forcément ? Mark Fisher (1968-2017), enfant de Marx, Deleuze et Derrida, se fiche des frontières entre les genres ou des hiérarchies culturelles. Le Britannique dissèque le monde et nos affects à travers, entre autres, la culture populaire. En s’appuyant sur un corpus musical (The Fall, Brian Eno), romanesque (HP Lovecraft, Daphné du Maurier, Margaret Atwood) ou cinématographique (Fassbinder, Lynch, Kubrick ou Glazer), il relit et relie ces objets à l’aune de l’étrangeté et de notre quotidien. L’ultime ouvrage de l’auteur du Réalisme capitaliste pourrait être paresseusement rapprochée des élucubrations nébuleuses d’un Pacôme Thiellement. Qu’on ne s’y trompe pas : elle est autrement plus concise. Et profonde.

Thibaut Allemand

167p., 16€.

Articles similaires