Home Théâtre & Danse Les Multipistes

Show devant !

Blizzard © Emmanuel Burriel

Le cirque dans tous ses états ! Initié par le Tandem entre Arras et Douai, ce festival révèle les multiples visages d’un art en mouvement perpétuel, et qui n’en finit plus de jongler avec les disciplines. En témoigne Mouton noir de Wilmer Marquez, où l’on célèbrera le foot freestyle pour mieux dribbler les idées reçues. Si la réinvention et l’innovation sont les maîtres-mots des acrobates d’aujourd’hui, il ne s’agit pas pour autant de se couper de ses racines, bien au contraire. C’est par exemple Jeanne Mordoj, qui agrège théâtre, cabaret, clowneries et contorsions tous azimuts, dans la grande tradition du spectacle forain. Pendant ce temps-là, la compagnie belge Ea Eo dresse un chapiteau aux allures de vaisseau spatial à Douai… Et l’émotion, dans tout ça ? Elle déborde. De l’ode poétique à l’hiver signée Flip Fabrique avec son mirifique Blizzard jusqu’à la dernière folie de Boris Gibé qui dissèque littéralement le désir, entre autres détours de piste…

Foraine

Famille Plumes © Marie Frécon

Famille Plumes © Marie Frécon

À la croisée du cabaret, du théâtre et des arts du cirque. C’est là que se situe le travail de Jeanne Mordoj. Cette circassienne, ventriloque et plasticienne trace depuis vingt ans une route singulière dans le paysage du spectacle vivant. La suite à lire ici…


Mouton noir

© Wilmer Marquez

© Wilmer Marquez

Du football au théâtre ? Et pourquoi pas. En l’occurrence, c’est de foot freestyle dont il s’agit ici, une discipline spectaculaire consistant à réaliser des figures acrobatiques avec le cuir. La suite à lire ici…


Les Fauves

© Christophe Raynaud de Lage

© Christophe Raynaud de Lage

Ne vous fiez pas au titre : point de félins aux dents acérées ici, mais de véritables bêtes de scène. Sous un chapiteau-bulle aux allures de vaisseau spatial, la compagnie Ea Eo réinvente l’art délicat du jonglage et détourne les codes du cirque traditionnel. La suite à lire ici…


Blizzard

(c) Sébastien Durocher

(c) Sébastien Durocher

Il fallait bien être Québécois pour livrer une telle déclaration d’amour à… une tempête de neige ! Avec leur dernier spectacle, Blizzard, présenté dans une vingtaine de pays, les artistes de la Flip Fabrique emmènent le public dans un voyage acrobatique ébouriffant. Dans une ambiance (faussement) polaire, avec brume et flocons, les performeurs enchaînent les numéros et procurent des frissons – forcément. La suite à lire ici…


Faire un tour sur soi-même

© Étienne Charles

© Étienne Charles

Matthieu Gary est un acrobate… philosophe. Dans ce solo, le co-fondateur de la Volte-cirque livre une conférence-spectacle sur le saut périlleux (qu’il effectuera d’ailleurs à 34 reprises !). Comment nomme-t-on ce temps suspendu dans le vide ? Qu’est-ce qu’un “full à l’arrêt” ? Surtout, cette figure est-elle vraiment périlleuse ? La suite à lire ici…


Anatomie du désir

© Martynas Plepys

© Martynas Plepys

Boris Gibé n’aime rien tant que combiner cirque et métaphysique. Après L’Absolu, ballet virtuose avec les éléments, il jongle cette fois avec nos sens et dissèque le désir. Le silo cylindrique laisse ici place à un Panopticum anatomique, ce petit amphithéâtre circulaire propre aux écoles de médecine d’antan. La suite à lire ici…

J.D. / Photo : Blizzard © Emmanuel Burriel

Arras, Douai & alentours, 06.12 > 14.01.2024, Théâtre, Hippodrome et divers lieux, 1 spectacle : 25 > 6€, tandem-arrasdouai.eu

Sélection / 06 > 09.12 : Wilmer Marquez – Mouton noir // 08 > 13.12 : Jeanne Mordoj & Cie BAL – Foraine // 14 > 16.12 : Compagnie Ea Eo – Les Fauves // 21 & 22.12 : Flip Fabrique – Blizzard // 08 & 09.01.2024 : Matthieu Gary & Volte-cirque – Faire un tour sur soi-même // 10 > 14.01.2024 : Boris Gibé – Anatomie du désir

Articles similaires