Home Musique Tiakola

Validé

© Fabien Montique

On peut être le “nouveau rappeur numéro un” sans vraiment l’avoir planifié. William Mundala est devenu incontournable dans le cosmos hexagonal du maniement du vocoder grâce à une poignée de morceaux hautement référencés – entre drill, trap, n’dombolo ou afrobeat. Dans le Top 50 Spotify France, en ce mois d’octobre 2022, le nom de Tiakola apparaît ainsi à quatre reprises, entre ses “srabs” Gazo et Niska et les désormais anciens combattants Jul et Lomepal. Entré en studio simplement pour « diviser le coût de la location », le jeune homme de la Cité des 4 000, à La Courneuve, en est sorti avec quelques certitudes : un flow maîtrisé et, surtout, des choses à dire. Il est beaucoup question de son quartier d’origine dans ses titres, lequel fut découvert grâce à son groupe 4Keus, baptisé en hommage à la cité emblématique des grands ensembles des années 1960. En mai dernier, Tiakola diffusait son premier album Mélo et bousculait la hiérarchie du micro, grâce notamment à une vidéo de Kylian Mbappé le montrant en train de chantonner le titre Gasolina. Les musicologues du futur s’arracheront les cheveux pour dessiner la cartographie du rap français des années 2020 et ses innombrables featurings. Une chose est sûre : Tiakola est en train de s’y faire une belle place.

Mathieu Dauchy / Photo © Fabien Montique
Concert(s)
TIAKOLA
Bruxelles, La Madeleine
03.11.2022 à 20h00complet
TIAKOLA
Bruxelles, Bloody Louis
04.11.2022 à 23h00Complet
TIAKOLA
Lille, Le Splendid
30.11.2022 à 20h00Complet
Articles similaires