Home News Traits d’union

Bulles de Louvre

Les Fantômes du Louvre. © E.Bilal / Futuropolis / Musée du Louvre Éditions, 2013

Jusqu’au 11 septembre, le Centre belge de la bande dessinée propose de (re)découvrir le Louvre à travers le regard d’une vingtaine de bédéistes – d’Enki Bilal à Jiro Taniguchi, en passant par Charles Berbérian ou Nicolas De Crécy. De la bande dessinée franco-belge au manga, ces 150 planches dévoilent, chacune à leur manière, les sources d’inspiration de ces auteurs tout en révélant une autre facette de l’institution parisienne. Dans Le Ciel au-dessus du Louvre par exemple, Bernar Yslaire (au dessin) et Jean-Claude Carrière (au scénario) nous projettent en 1793, année de l’inauguration du musée, et questionnent en filigrane la représentation de la Révolution. D’autres récits mettent en lumière des aspects méconnus du Louvre, comme Aux heures impaires. Eric Liberge s’intéresse ainsi aux agents d’accueil et de surveillance, dont la mission est d’assurer la protection des œuvres et du bâtiment. Enfin, dans La traversée du Louvre, David Prudhomme oublie les chefs-d’œuvre pour raconter la petite histoire des visiteurs parcourant ces salles, parachevant ce nouvel éclairage.

Maïssam Mezioud // Photo : Les Fantômes du Louvre. © E.Bilal / Futuropolis / Musée du Louvre Éditions, 2013

Bruxelles, jusqu’au 11.09, CBBD, mar > dim : 10h-18h, 12 > 5€ (gratuit -6ans) www.cbbd.be

Articles similaires
© Be Culture

Memento © Duylau