Home Exposition Musée de Gravelines

30 ans, portrait d'une collection

© Coll. Musée de Gravelines

Le 23 novembre dernier, le musée de Gravelines fêtait ses trente ans ! Un rendez-vous marquant , en compagnie de nombreux amis artistes, du public, des représentants officiels, ponctué par un prestigieux quintette musical . La célébration se prolonge grâce à une exposition intitulée 30 ans, portrait d’une collection. Paul Ripoche , son conservateur, revient ici sur une histoire née avec le Groupe de Gravelines et dévoile comment se constitue la collection d’un musée.

Qu’avez-vous souhaité mettre en avant dans cette exposition rétrospective ?
Avant mon arrivée, il n’y avait eu qu’un conservateur, Dominique Tonneau, depuis 1982. Cela signifie aussi une seule vision de l’établissement. Cette exposition fait le point sur le travail réalisé, c’est un reflet de trente ans d’acquisitions. Elle montre aussi comment notre collection a évolué.

Comment s’organise le parcours ?
À partir des fondateurs : Marcel Gromaire, Eugène Leroy, et aussi Charles Gadenne, un des membres du Groupe de Gravelines (un collectif d’artistes locaux). C’est aussi une promenade au milieu d’oeuvres qui jalonnent l’histoire du musée. Autour du thème des animaux, on découvre des pièces du peintre et graveur Katsushika Hokusai ; à côté des miniatures de Giuseppe Pénone, une figure de l’arte povera, on trouve le Gargantua de Gustave Doré ; le thème de l’arbre clôture le parcours. Laboureur, Hecht ou Armand ont marqué l’histoire de la gravure et aussi de notre musée. On revient enfin sur différentes techniques : eau-forte, bois, linogravure… En tout, une centaine d’œuvres sont présentées, sur les 14 000 que compte notre collection.

Quelles sont les nouvelles orientations que vous voulez donner au musée ?
Ce que j’impulse depuis mon arrivée à la direction, il y a deux ans, se trouve ici, dans l’atelier. Je souhaite maintenir une politique d’acquisition forte tout en encourageant la création. Notre capacité à accueillir des artistes en résidence, à les faire travailler sur place en favorisant les rencontres nous distingue des autres musées. On ne peut pas se contenter d’être le seul musée de France consacré aux estampes. Ainsi, en 2013, nous accueillerons la graveuse Caroline Bouyer et l’artiste pluridisciplinaire Barthélémy Toguo. Un musée est un médiateur entre le public et l’œuvre ; ici, à Gravelines nous ajoutons l’artiste dans ce triangle. Ce musée est avant tout un lieu vivant.

 

propos recueillis par François Annycke, Photo © Katsushika Hokusai, Sans titre, La Manga © Coll. Musée de Gravelines
Informations
Gravelines, Musée du dessin et de l'estampe originale

Site internet : http://www.ville-gravelines.fr/expotemp/02-%20PAGE%20WEB/01Musee/Musee.html

Ouvert tous les jours, sauf le mardi.
De septembre à Juin de 14h à 17h. Week-end:15h-18h.
Juillet-Août: 14h-18h et du vendredi au dimanche: 10h-12h/15h-18h

Tarifs
2€ / Gratuit: - de 18ans, étudiants
1e dimanche du mois gratuit pour tous: visite guidée de 15h à 18h.
Association Les Amis du Patrimoine de Gravelines et personne ayant 1 ticket d’entrée aux musées de Dunkerque ou Calais : 1€

>23.12.2013
Articles similaires