Home News Braderie de l’art

© Mathieu Colin, La Cuisine

Si à chaque rentrée la capitale des Flandres devient un gigantesque vide-grenier, en décembre, Roubaix accueille un vaste atelier de recyclage. Eh oui, à la Braderie de l’art, on n’a pas de moules, mais on a des idées ! Lancé il y a plus de 30 ans par la plasticienne Fanny Bouyagui, cet événement concilie créativité débordante et respect de la planète. Le principe ? Durant 24 heures, plus de 150 designers, peintres, graffeurs et autres bidouilleurs de génie s’enferment dans la Condition Publique. Puisant dans un stock hétéroclite de matériaux de récupération issus d’entreprises locales (via le label RE-Collecte, fondé par Art Point M), ces “transformeurs” créent sous nos yeux un tas d’objets. Ces meubles ou œuvres d’art sont ensuite vendus entre 1 et 400 euros. C’est par exemple la Lilloise Juliette Bughin qui, munie de son “tufting gun”, conçoit des tapis, coussins ou tapisseries à partir de textiles récupérés – selon la technique dite du “touffetage”. Dans un autre style, citons aussi le poilant bestiaire du Belge Kalbut DSGN (aka Maxime Gesquière), façonné avec des rebuts : ici un pélican-barbecue, là des poulets-gyrophares de police ou encore un bernard-l’hermite… dans un gant de boxe ! Bref, vous savez où trouver des cadeaux originaux.

Julien Damien / Photo : © Mathieu Colin, La Cuisine
Informations
Roubaix, La Condition Publique

Site internet : http://www.laconditionpublique.com/

mercredi > dimanche, 14h > 18h

09.12.2023>10.12.2023sam : 19h-2h30 • dim : 8h30-19h, gratuit
Articles similaires
© DR

© Mosart