Home Best of Chroniques Matthieu Orléan

Scrapbooks

Delpire & co

Publié à l’occasion des Rencontres d’Arles, Scrapbooks met en valeur une pratique souvent secrète. Les cahiers élégamment rassemblés par Matthieu Orléan n’avaient en effet pas vocation à être vus par le public. À l’instar du scénario, dont il peut être le pendant visuel, le scrapbook est un objet transitoire. Comme l’écrit le commissaire d’exposition, il « ‘maquettise’ l’espoir et l’aspiration, hors de tout cadre, hors de toute transaction financière ». C’est donc avec le sentiment de s’approcher au plus près de la création que l’on feuillette l’ouvrage. Réunissant photos, dessins et autres coupures de presse, celui-ci dévoile les scrapbooks de cinéastes tels Agnès Varda ou Stanley Kubrick. Chaque page s’offre ainsi comme une enquête, une rêverie.

Raphaël Nieuwjaer

240 p., 49€

Articles similaires
En 2018, le SolarStratos réussit le premier vol stratosphérique à l'énergie solaire ! © Creatorz Deitz