Home Festivals Latitudes contemporaines

À corps et à cris

Dénomination : Latitudes contemporaines. Nombre d’éditions : déjà 21 ! Caractéristiques : Festival qui décloisonne les arts et provoque des rencontres inattendues. Pardonnez-nous la concision de cette attaque, mais l’espace manque forcément quand il s’agit d’évoquer un rendez-vous se déployant sur trois semaines, quatre villes et coordonnant 25 performances venues de Belgique, d’Ukraine, de Cuba ou d’Israël ! Marqués par les crises bouleversant notre monde, ces artistes redéfinissent les frontières à tout-va. C’est d’ailleurs la marionnettiste Gisèle Vienne, avec son inclassable Crowd, (“foule”) qui ouvre le bal. Dans cette rave-party en forme d’exutoire, 15 danseurs remontent le fil de la fête, les corps balançant de la léthargie à la transe pour mieux traduire notre besoin de spiritualité et d’élévation. Dans un registre plus intimiste, citons The Power (of) the Fragile, de Mohamed Toukabri. L’histoire est des plus touchantes : Latifa, la mère du chorégraphe bruxellois, se rêvait en danseuse, il l’invite donc sur le plateau pour un pas de deux empli de tendresse. Citons encore le Néerlandais Julian Hetzel et la Sud-Africaine Ntando Cele, mordants à souhait lorsqu’ils mettent en scène le lancement d’une eau venue d’Afrique subsaharienne, et commercialisée en Europe comme un produit de luxe (SPAfrica). Santé !

The Power (of) The Fragile Trailer from Caravan Production on Vimeo.

Marine Durand // Photo : Colectivo Malsangre © J.-C. Carbonne
Informations
Lille, Métropole Lilloise
06.06.2023>28.06.2023un spectacle : 23 > 5€ - Pass Latitudes : 50€

Sélection / 06 & 07.06 : Gisèle Vienne – Crowd // 07.06 : Voetvolk – Into the Open // 08.06 : Olga Dukhovnaya – Swan Lake Solo // 09 & 10.06 : Mohamed Toukabri – The Power (of) the Fragile, Arkadi Zaides – Necropolis // 13.06 : Colectivo Malasangre – Qué Bolero o En tiempos de inseguridad nacional // 14.06 : Solen Athanassopoulos, Formlessness // 14 >  16.06 : Kenza Berrada, Boujloud (L’Homme aux peaux) // 15.06 : Sayeh Sirvani – La Lune, Caroline Gillet, Denis Walgenwitz et Kubra Khademi – Inside Kaboul // 16.06 : Marie Houdin, Clemantine Cesaire, DJ Freshhh et DJ Pass – C.L.U.B + Roller Disco // 17.06 : Fernando López – No more versions: Love The Magician, Wonderbaz // 18.06 : Emmanuelle Huynh – Embrasser un arbre, embrasser le temps // 20.06 : Cie La lune qui gronde – Parklands, Pol Pi – Schönheit ist Nebensache ou La Beauté s’avère accessoire // 22.06 :  Studio Julian Hetzel et Ntando Cele – SPAfrica, Stéphanie Aflalo – Live + L’Amour de l’art + // 27.06 : Soa Rastifandrihana – Groove // 28.06 : Calixto Neto – Feijoada

Articles similaires
(c)Simon Gosselin