Home Festivals Les Belles sorties

Bouffée d'air

ENR © Johann Rousseau

Le principe est louable : délocaliser les spectacles programmés par les grandes salles de la métropole lilloise dans de petites communes. En somme, de l’art partout et pour tous. Ainsi vont les Belles Sorties depuis dix ans ! Pour fêter son anniversaire, l’événement paie sa tournée estivale. Suivez le guide.

L’idée est née en 2011 sous l’impulsion de Martine Aubry, alors prési- dente de la Métropole européenne de Lille. Les années ont passé, mais les Belles Sorties demeurent un rendez-vous apprécié. Le principe ? « Rendre accessible la culture au plus grand nombre, sur toutes les communes du territoire », explique Alix Dutrieux, coordinatrice du projet. La manifestation s’adresse aux 78 communes de la métropole (sur 95) de moins de 15 000 habitants et « la métropole finance une date par ville, chaque année ». Théâtre, concerts, performances… ces spec- tacles sont proposés « sur-mesure » par 14 salles dont la réputation n’est plus à faire (citons l’ONL, la Rose des Vents, le Théâtre du Nord) dans des lieux souvent insolites (un bistrot, une cantine, une église) donnant à l’événement un tour sinon convivial, d’autant plus intimiste.

La grande vadrouille

En dix ans, ce sont ainsi plus de 70000 spectateurs (« souvent néophytes ») qui ont pu assister à une représentation. Au-delà de cet aspect, les Belles Sorties permettent aussi de jolies promenades au sein de la région, jusqu’aux Weppes. Portée par l’Aéronef, le Prato et les street-artistes du collectif Renart, cette tournée estivale s’apparente en l’occurrence à un grand bol d’air, les représentations se jouant en extérieur. Des fanfaronnades de Giorgio Harmonie aux déambulations circassiennes de Prato sur macadam, voilà de bonnes occasions de s’évader.


LA PREUVE PAR TROIS

L’Aéronef

L’Aéronef joue la carte de la musique en déambulation. De ballades en balades, on suit ainsi la Locomobile qui arpente les rues d’Englos. Cette petite charrette bardée d’instruments nous ouvre la voie avec son electroswing. On guette aussi l’afro brass band Balaphonics, au pied du Moulin Blanc de Leers, entre ethio-jazz et afro-beat – histoire d’être dans le vent.

SÉLECTION / 02.07 : Balaphonics // 03.07 : General Strike // 04.07 : Giorgio Harmonie 09.07 : E.N.R : Ensemble National de Reggae // 10.07 : La Locomobile & Skyzophonik 14.07 : Ceux qui marchent debout • Super Panela // 16.07 : The Swinging Dice…


Prato sur macadam

©Diane Barbier

©Diane Barbier

Dans cette création sur-mesure « mise en rue » par Gilles Defacque, on croise, entre autres, une tragédienne des ruisseaux, une livreuse de pizza hip-hop ou encore un monsieur Loyal en robe de chambre verte. Tout ce petit monde doit composer avec le GMC (le grand méchant Covid) et trouvera (on l’espère) son salut auprès d’un marchand d’air – bien essentiel…

Anstaing, Baisieux, Bauvin, Bois-Grenier, Bousbecque, Lesquin, Lompret, Mouvaux, 07 > 15.07, divers lieux


Collectif Renart

(c) Jaune

(c) Jaune

Depuis le début des années 1990, cette association composée de peintres, graffeurs, illustrateurs ou photographes défend « l’accès à l’art pour tous et par tous ». Au programme ? Réalisation de fresques en direct, par exemple sur les grandes femmes de la cinquième république à Lys-lez-Lannoy, et ateliers pour la jouer collectif.

05 > 11.07 : Deûlemont // 13 > 19.07 : Wattignies // 21 > 27.07 : Lys-lez-Lannoy

J.D. / Photo : ENR © Johann Rousseau
Informations
Lille, Métropole Lilloise
02.07.2021>27.07.2021Gratuit

Métropole lilloise, 02 > 27.07, divers lieux, gratuit, www.lillemetropole.fr