Home Best of Chroniques Greg Sestero & Tom Bissell

The Disaster Artist

Carlotta

Sorti en catimini en 2003, The Room est devenu une oeuvre culte. Mix improbable de téléfilm érotique et de soap opera, le long-métrage de Tommy Wiseau est un concentré de tout ce qu’il ne faut pas faire. Fond vert baveux, interprétation approximative, scénario bégayant au-delà du rationnel… tout y est. Mais la somme de ces défauts ne suffit pas à expliquer le charme paradoxal de cet objet venu d’ailleurs. Comme souvent, celui-ci tient à la sincérité du réalisateur. En nous racontant sa rencontre avec Wiseau et le tournage de ce navet dans lequel il jouait Mark, Greg Sestero livre le portrait désopilant d’un homme que rien ne peut arrêter – surtout pas l’absence de talent. Et dessine une histoire d’amitié entre deux rêveurs invétérés.

Raphaël Nieuwjaer

272 p., 17 €.

Articles similaires
En 2018, le SolarStratos réussit le premier vol stratosphérique à l'énergie solaire ! © Creatorz Deitz