Home Best of Chroniques Lambchop

Flotus

City Slang

Si l’inaugural et long In Care Of 8675309 s’ouvre sur le terrain connu d’une guitare americana, l’arrivée du vocoder crée la surprise. Relative, pour qui se souvient que Damaged (2006) ou Mr M. (2012) affichaient déjà quelques expérimentations digitales. Ici elles teintent l’ensemble via des traitements vocaux, nappes synthétiques et programmations. Pour le reste, Lambchop conserve sa charpente soul-folk grandiose mais pas grandiloquente. Il faudra laisser mûrir cet album comme un bon breuvage avant de trancher – audacieux pas de côté ou haut du panier – mais des titres comme JFK ou Relatives #2 donnent raison à la bande de Nashville dans son entreprise de mise à jour éléctronique. Flotus dessine des arabesques nocturnes, définissant une Amérique rêvée.

Rémi Boiteux
Articles similaires