Home Best of Chroniques Monika

Secret in the Dark

Other Music / Fat Possum / PIAS

Vive la crise ! Non, ce n’est pas un revival du Yves Montand héraut du libéralisme, mais ce qu’on est tenté de s’exclamer en découvrant que le disque le plus euphorisant de l’automne vient de Grèce. Le troisième album de Monika en remontre au dernier Daft Punk pour titiller nos nerfs nostalgiques, donner des fourmis dans les jambes autant que des frissons dans le dos. L’Hellène s’apprête à passer toutes les frontières, même celles du goût, tant son disco plein de soul agrège raffinement et efficacité au mépris des étiquettes. Dès l’apparition du beat métronomique de Shake Your Hands, toute résistance est inutile. Reviennent les couleurs dorées du tournant des années 1970-80, les notes d’ABBA ou de The Hues Corporation. La suite déroule ce tapis soyeux de souvenirs et, si elle n’invente rien de nouveau (ça, c’est le job de Oneohtrix Point Never, voir ici), frappe dans le mille. De la célébration pastorale Give Us Wings aux envolées « sparksiennes » de Stripping, tous les genres se croisent ici à coups d’élégants déhanchés. Monika chante Get Off My Way et Take Me With You : on choisit sans hésiter la deuxième option.

Rémi Boiteux
Articles similaires

En 2018, le SolarStratos réussit le premier vol stratosphérique à l'énergie solaire ! © Creatorz Deitz