Home Best of Chroniques Steve Tesich

Price

(Monsieur Toussaint Louverture)

Dramaturge, scénariste oscarisé, Steve Tesich (1942-96) connut le succès à Broadway et Hollywood dans les années 1970-80 (on lui doit l’adaptation du Monde selon Garp de John Irving). Mais cet auteur d’origine serbe demeurait aussi un fabuleux romancier. Son talent fut révélé en France avec Karoo, publié en 2012 par les éditions Monsieur Toussaint Louverture et qui exhument aujourd’hui Price, son premier roman paru aux USA en 1982. L’histoire ? Daniel Price a 18 ans. Il vient de quitter le lycée et vit avec ses parents dans une ville industrielle de la banlieue de Chicago. Il ne sait que faire de son existence, qui semble se borner aux usines locales et à un destin de rêves avortés, pile dans les pas paternels. Durant cet été 1961, deux événements vont précipiter le cours de sa vie : tandis que son père est à l’agonie, Daniel connaît son premier amour, bouleversant et destructeur. Price, c’est l’éternel récit de la perte de l’innocence, sous forme de plongée dans ce bain d’acide qu’est l’âge adulte et qui ronge toute trace de candeur. Quelque part entre J.D. Salinger et John Fante (la description de la relation père-fils), Tesich livre un roman à la fois drôle et très sombre. Mais d’une noirceur étincelante.

Julien Damien

544p., 21,90€.

Articles similaires

En 2018, le SolarStratos réussit le premier vol stratosphérique à l'énergie solaire ! © Creatorz Deitz