Home Best of Arnaud Calvi

Bimbo

(Seuil, Coll. Cadre rouge)

Un collègue suicidaire, un Slave menaçant, une compagne à vomir. Les personnages s’entrechoquent de façon quasi aléatoire, au gré des ersatz d’aventures vécues (ou imaginées) par le « héros ». En fait, cela importe peu. Les éléments narratifs, qui frôlent parfois le fantastique, ne sont ici rien de plus que des jalons destinés à baliser les élucubrations rances et sans fin du narrateur, un prof de français repéré par ses collégiens en entrant dans un club de strip-tease. Martyrisant brillamment la ponctuation, capable d’entamer une phrase sur du velours pour l’achever brutalement sur une grossièreté, ce premier « roman » fait jaillir avec cynisme les grandes hypocrisies et petites crises existentielles qui rythment l’ennuyeux quotidien.

160 p., 16€

Marine Durand
Articles similaires
En 2018, le SolarStratos réussit le premier vol stratosphérique à l'énergie solaire ! © Creatorz Deitz