Home Agenda Martin Scorsese

La Belgique a toujours aimé Martin Scorsese. La preuve ? En 1967, le cinéaste américain, encore jeune et dans une passe difficile, reçoit le premier prix de sa carrière pour son court-métrage The Big Shave. C’était au défunt Festival de Cinéma Expérimental de Knokke-le-Zout.
Aujourd’hui, une exposition entière lui est consacrée. Retour sur un parcours exemplaire.

Après Stanley Kubrick et Jacques Tati, l’équipe du Festival de Gand se penche sur le cas de Martin Scorsese, et frappe un grand coup. Le cinéaste est devenu aujourd’hui un monstre sacré du cinéma américain, l’un des réalisateurs les plus influents du XXe siècle. De plus, le New-Yorkais de 70 ans incarne à la perfection ce trait d’union entre le cinéma indépendant américain, mis à l’honneur lors de cette édition, et Hollywood — du moins une certaine acceptation de celle-ci. Costumes, scripts originaux, archives personnelles du maître… de quoi ravir les fans invétérés et les cinéphiles éclairés. D’autant qu’en parallèle, se déroule une rétrospective sélective alléchante — citons Mean Streets (1973), premier chef d’œuvre (qui peut oublier l’entrée fracassante de Robert de Niro dans un bar enfumé de New York sur une chanson des Rolling Stones ?) ou Taxi Driver (1976, ici en version remastérisée, et en présence du scénariste Paul Schrader !). Une plongée dans l’univers de celui qui, adolescent, hésitait entre deux « métiers » : prêtre, ou gangster. Et qui opta finalement pour le cinéma, domaine se situant selon lui au milieu de ces deux
absolus. Très sage décision.

Sylvain Coatleven
Informations
Gand, Provinciaal Cultuurcentrum Caermersklooster

Site internet : http://www.caermersklooster.be/

mardi>dimanche, 10h>17h

11.10.2013>26.01.2014tous les jours sauf lundi, 10h>17h, , 8/6/4€
Articles similaires