Home Best of Chroniques Kent Anderson

Sympathy for the devil

(Folio Policier)
© DR

Paysages hallucinés, bombardements aériens, jungle étouffante, horreur banalisée… Voilà le cadre où évoluent les personnages de ce roman d’apprentissage, au beau milieu de la guerre du Viêt-Nam, dans une unité des Forces Spéciales. Autant dire que la violence, et les traumatismes qui en découlent, sont les seules matières sur lesquelles planchent les soldats embarqués dans cette guerre absurde. La grande force de ce récit ? Réussir à traduire les effets de ce conflit sur ses participants (au moins américains) : une perte d’humanité et une incapacité à se réadapter à une réalité civile pacifiée. Impressionnant.

580p., 12€.

Sylvain Coatleven
Articles similaires
En 2018, le SolarStratos réussit le premier vol stratosphérique à l'énergie solaire ! © Creatorz Deitz