Home Style Colorama

Les feux de la rampe

(c) Adrien Battez

Rider sur une œuvre d’art ? Oui, c’est possible. La Condition Publique, à Roubaix, inaugure un skatepark indoor conçu par le créateur anglo-nigérian Yinka Ilori. Baptisée Colorama, cette pièce atypique mêle design et sport dans un style pop et coloré. Ouvert aux fans de glisse (skate, rollers ou trottinette) comme aux néophytes, testé et approuvé par le champion d’Europe Vincent Milou, ce spot unique en son genre promet des tricks inédits.

Jadis fleuron de l’industrie textile (on conditionnait ici la laine issue du monde entier), la Condition Publique affirme désormais son statut de laboratoire créatif. Réhabilité au début des années 2000 par l’architecte Patrick Bouchain, ce bâtiment en briques rouges, classé “Monument historique”, est devenu un bouillon de culture, entre lieu d’innovation, de vie, d’exposition et maintenant… de sport ! L’idée d’un skatepark est née il y a trois ans. « Le but est d’ouvrir nos portes à tous. De rassembler le public autour de différentes pratiques, explique Jean-Christophe Levassor, le directeur de la Condition Publique. Nous avons ouvert des ateliers de street-art, médias, un fablab… place à la culture du skate ! ». Très bien, mais qui pour concevoir le projet ? Yinka Ilori s’est imposé comme une évidence…

© Julien Pitinome

© Julien Pitinome

Racines

Installé à Londres, ce designer s’est révélé il y a dix ans avec un mobilier vintage “up-cycling”. « J’ai commencé à concevoir des chaises, se souvient-il. J’écumais les rues à la recherche de vieux meubles, avant de les transformer en œuvres d’art à part entière ». Son style est reconnaissable entre tous : pop, ludique et surtout « colorful ! Je fusionne les héritages nigérians et anglais. J’entretiens une conversation entre les tissus ouest-africains, les histoires typiques de mon enfance et le design contemporain ».

Éclectique, ouvert sur le monde, c’est pourtant la première fois qu’il conçoit un skatepark. La proposition roubaisienne l’a séduit d’emblée. « Le skate est une forme d’art unique, une sorte de ballet », insiste le designer, qui ne se risquerait toutefois pas sur une planche à roulettes. « J’ai trop peur ! À 33 ans, je risquerais de me casser une cheville. Mais promis, un jour j’essaierai ». Pour l’heure, laissons les acrobaties au champion Vincent Milou et à Yinka la maîtrise d’ouvrage.

© Adrien Battez

© Adrien Battez

Effet miroir

Élevé au sein des 1 500 m2 de la Halle B de la Condition Publique (CP), Colorama comprend différents modules en bois : des rampes, cloisons ou obstacles (dont les courbes ont été élaborées avec des pros de la glisse). Immanquables, de grandes colonnes arborent des tonalités tantôt pastel ou vives (vertes, fuchsia, bleues…) avec des touches dorées. Autour, les murs sont recouverts de carreaux rouges, verts et orangés rappelant l’extérieur du bâtiment. « Ce travail sur la brique fut capital. Je tenais à cet effet miroir avec la façade que je trouve magnifique, assure Yinka. C’est un clin d’œil à la mémoire du lieu ».

Confinement oblige, le chantier a été suivi à distance et confié début mai aux constructeurs de la CP. Les élèves du lycée professionnel Saint- Rémi, à Roubaix, ont aussi mis la main à la pâte. « Ce projet marque ainsi l’alliance entre art, sport et social » s’enthousiasme Jean-Christophe Levassor, qui espère susciter des vocations. « Le skatepark est ouvert à tous, quels que soient l’âge ou le niveau. Des animateurs encadrent les écoliers ». Peut-être les champions de demain, ou des designers inspirés…

© Julien Pitinome Collectif OEil

© Julien Pitinome Collectif OEil

A LIRE AUSSI : L’INTERVIEW DE YINKA ILORI

A LIRE AUSSI : L’INTERVIEW DE VINCENT MILOU

© Nicolas Lee

© Nicolas Lee

Julien Damien

Roubaix – La Condition Publique mercredi + week-end : 13 h-19 h, gratuit, laconditionpublique.com

Articles similaires