BIENNALE 2015

Le centre chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles célèbre toutes les danses lors d’un événement faisant la part belle aux œuvres contemporaines. Au total, 23 productions, six créations mondiales et cinq premières belges rythment cette édition en forme de carrefour européen.

Fidélité et ouverture. Deux mots qui résument l’état d’esprit de Charleroi Danses. Pour Vincent Thirion, directeur du centre chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, « il y a des filiations à long terme – quatre résidents – et des découvertes. à travers cette biennale, il s’agit de remettre en avant l’aspect rituel, le déplacement dans une salle de spectacle ». L’événement rayonne plus que jamais en Belgique, depuis les écuries de Charleroi jusqu’à la Raffinerie de Bruxelles, il constitue d’ailleurs une antenne de Mons 2015. Cette édition est aussi marquée par l’inauguration d’un grand studio imaginé par l’architecte Jean Nouvel. Ici, on ne perd pas de vue la dimension politique d’un spectacle. L’innovation en matière d’écriture ou les processus participatifs traversent chaque projet. Ainsi, Atlas de Ana Borralho et João Galante, réunit une centaine d’amateurs locaux prêts à brosser le portrait de Charleroi. Avec Shifts, le résident Peter Savel traduit quant à lui la douleur causée par le deuil. Citons aussi les deux versions du Sacre du printemps : l’une signée Daniel Linehan, privilégiant l’aspect musical – et « sensoriel » – du chef-d’oeuvre de Stravinsky, tandis que Virgilio Sieni s’appuie sur « un théâtre des corps », tout aussi émouvant. Alors, prêts à entrer dans la danse ?

Biennale 2015 – spot TV from Charleroi Danses

 

Texte: Marie Tranchant
Informations
Charleroi, Divers lieux, Charleroi
30.09.2015>17.10.201515/10/5€/ gratuit
Bruxelles, Divers lieux
30.09.2015>17.10.201515/10/5€/ gratuit
Articles similaires