Home Best of Chroniques Fat White Family

Forgiveness Is Yours

(Domino)

C’est peu dire qu’on ne donnait pas cher de leur peau lorsqu’ils apparurent en 2013. Ces lendemains d’orgie ambulants semblaient se complaire dans une esthétique des bas-fonds et de la fange. De quoi séduire un temps, et lasser à la longue. Or, loin du bluespunk débraillé des débuts, Fat White Family s’est renouvelé dans divers projets (Warmduscher, Insecure Men, The Moonlandingz), s’essayant à d’autres genres : krautrock délavé, jazz-pop aseptisé, funk désossé… On pourrait, pour le dire vite, classer ce quatrième album quelque part entre l’attitude laidback de Baxter Dury et la fouille des tréfonds de l’âme anglaise de The Good, the Bad & the Queen. En beaucoup plus malade, personnel et surtout, impossible à dater. Une réussite.

Thibaut Allemand
Articles similaires

En 2018, le SolarStratos réussit le premier vol stratosphérique à l'énergie solaire ! © Creatorz Deitz