Home Best of Chroniques Maes

Les Derniers salopards

LDS Production / Millenium / Capitol / Universal

Après sa mixtape Réelle Vie 2.0, sortie en 2018, et son premier disque (de platine) Pure l’an passé, Maes revient avec Les Derniers salopards. Booba et Jul le valident avec deux featurings : les titres Blanche et Dybala. L’artiste d’origine marocaine relate son triste quotidien (entre trafic de drogue et violence) avec un flow nonchalant, qu’il maîtrise depuis le titre Mama, écrit en prison entre 2016 et 2017. Dans cette veine mais sur un fond de samba, Distant séduira les groupies du natif de Sevran. Malgré tout, l’énergie de morceaux comme Libérable ou Sale Histoire est loin. Les Derniers salopards reste un bon album, mais Maes connaît trop bien la recette : piano-voix, BPM à rallonge, autotune discret sur les refrains… Sérieusement, quand sortira-t-il de sa zone de confort ?



Lucas Wils
Articles similaires
En 2018, le SolarStratos réussit le premier vol stratosphérique à l'énergie solaire ! © Creatorz Deitz