Home Best of Chroniques 3 Billboards. Les panneaux de la vengeance

Une femme en colère

Sept mois après le meurtre non-résolu de sa fille, Mildred Hayes loue trois panneaux publicitaires à l’entrée de sa petite ville (fictive) du Missouri, mettant directement en cause le chef de la police locale. Les 90 minutes suivantes auraient pu voir le vilain flic affronter la mère courage, sous les murmures partisans du voisinage. Sauf que…

Avec Bons baisers de Bruges (2008) Martin McDonagh jouait déjà avec les codes. Tandis que ce polar tragi-comique transpirait la nostalgie, le Britannique nous embarque cette fois dans un western moderne surprenant. Il serait idiot de déflorer une intrigue superbement écrite (prix du meilleur scénario à Venise). Toutefois, une revue des effectifs donne un avant-goût du spectacle. à ebbing, on croise donc le shérif Willoughby (Woody Harrelson), père et mari aimant cachant un lourd secret ; l’officier Dixon, vieux garçon brutal et raciste ou Charlie, l’ex-mari violent tombé dans les bras d’une gourde de 20 ans… Au centre du récit : le roc Mildred Hayes (impressionnante Frances McDormand), visage dur et répartie de tueuse, met la pagaille dans ce petit monde masculin. Bondissant du drame à la comédie noire, Three Billboards prend un malin plaisir à retourner toutes les situations. et c’est avec délectation que l’on suit cette trame dont le déraillement est savamment maîtrisé, où les bourreaux prennent en quelques secondes la place des victimes. Soutenu par la B.O. de Carter Burwell, le film est bien placé pour les Oscars. une moisson de récompenses ne serait que justice.

Marine Durand

DE MARTIN MCDONAGH, Avec Frances McDormand, Woody Harrelson, Sam Rockwell… Sortie le 17.01

Articles similaires

En 2018, le SolarStratos réussit le premier vol stratosphérique à l'énergie solaire ! © Creatorz Deitz