Home Best of Chroniques Panda Bear & Sonic Boom

Reset

(Domino)

Quelle claque ! Ce disque marque des retrouvailles au sommet : d’un côté, Noah “Panda Bear” Lennox, bidouilleur génial depuis plus de 20 ans au sein d’Animal Collective. De l’autre, Pete “Sonic Boom” Kember, qui aura dédié les quarante dernières années à conjuguer le drone au psychédélisme via Spacemen 3, Spectrum et Experimental Audio Research. Les deux se connaissent déjà, Kember ayant produit les deux récents albums de Panda Bear. Pour ce premier disque sous leurs deux noms, la paire explore plus de soixante ans de pop music en enchaînant les “wilsoneries” portées par le timbre enfantin de Lennox. À ses mélopées chopées au vol, le tandem colle des instrus étranges, souvent répétitives et volontiers spatiales, piochant chez les anciens (on a cru reconnaître The Troggs, Roy Orbison, The Everly Brothers, Eddie Cochran ou Buddy Holly, entre autres). Or, notre duo se place dans les pas du plus frappadingue des producteurs visionnaires, le Britannique Joe Meek. Leurs trouvailles synthétiques, clochettes de passage ou six-cordes acoustiques, servent de prodigieux hymnes de poche. Bref, cette remise à zéro (Reset, donc) élève le trafic sonique au rang d’art majeur.

Thibaut Allemand