Home Best of Chroniques Émile Bravo

Spirou, l’espoir malgré tout, vol 4.

Dupuis

Ainsi s’achève l’épopée (le mot n’est pas trop fort) initié en 2008 par Émile Bravo, avec Le Journal d’un ingénu, et contant les aventures de Spirou durant la Seconde Guerre mondiale. Tout simplement la plus belle des relectures récentes du groom. Un travail éminemment personnel, précis et documenté. Une oeuvre respectueuse, aussi, de ce que fut le petit héros et de ce qu’il deviendra dans les années suivantes. Chaque personnage possède une âme – bien torturée, parfois. Cette fresque peut être lue pour le plaisir (des yeux, de l’esprit) comme confiée à un môme de dix ans, afin d’évoquer ce que fut le fascisme. Enfin, cette lecture à plusieurs niveaux n’est jamais ostentatoire. Aucune esbroufe. Juste l’amour d’un travail bien pesé, bien pensé, bien fait. Chapeau !

Thibaut Allemand

48 p., 13,50€

Articles similaires
LYKKE-LI-–-‘Eyeye’