Home Best of Chroniques Frédéric Adrian

Nina Simone

(Le Mot et le Reste)

Nina Simone, quelle carrière. Et quelle vie, aussi ! Bien moins douce que ses disques pourraient le laisser penser. Jugez plutôt : pianiste surdouée et amoureuse de Bach, elle se voit refuser l’Institut Curtis de Philadelphie – car noire, pense-t-elle. Elle erre dans les pianos-bars, se fait un nom, se trouve un manager qui la mènera au firmament… mais qui, mari violent, la mettra plus bas que terre. Alcoolique, en proie à de multiples démons, elle s’enfuit en Afrique, en France, cherche un sens à sa vie et sera diagnostiquée bipolaire bien trop tard. Cette vie de souffrance et de coups d’éclats, de génie et d’horreurs, Frédéric Adrian n’en omet rien. Évidemment, il n’oublie pas, non plus, de décortiquer des enregistrements mythiques.

Thibaut Allemand

224 p., 19 €.

Articles similaires