Destins animés

Jean Le Peltier raconte des histoires. De son imaginaire vagabond surgit une tripotée de personnages fantaisistes, embarqués dans des aventures où pointent des questions existentielles. Dans Vieil, il livre une performance étourdissante, déployant son récit avec des dessins réalisés en direct.

Il était une fois Poney et Ives, une vieille dame et un jeune homme amoureux. Un jour, ils découvrent un géant allongé devant leur maison. Il est blessé mais refuse de se soigner. Pour lui venir en aide, le couple part à la recherche du Grand Ironiste, un oiseau vivant sur les branches d’un arbre immergé… Seul en scène, Jean Le Peltier fait surgir paysages et personnages insolites dont un hibou grincheux et un loup inconsolable. Prenant des détours philosophiques et usant d’un humour distancié, il illustre le récit en couvrant une grande feuille d’esquisses au fusain. Le papier blanc prend alors l’ampleur d’un décor de théâtre, gardant la trace des multiples ramifications de ce « spectacle pour adultes » à situer « entre le western et le conte fantastique ». Le jeune auteurmetteur en scène a conçu Vieil lors de son arrivée à Bruxelles, s’interrogeant sur la façon dont la ville accueillait l’étranger. Le personnage du géant est une métaphore de l’Europe. Il est aussi imposant que le vieux continent mais s’est blessé en se protégeant des nouveaux venus… Quant à Jean Le Peltier, il concocte déjà une nouvelle histoire, Les Loups, avec « trois biologistes bloqués lors d’une expédition en Antarctique ». A découvrir en janvier, comme un conte d’hiver.

Marie Pons
Informations
Armentières, Le Vivat

Site internet : http://www.levivat.net/

17.10.201720h, 16/8€

Les loups : Armentières, 26.01.2018 , Le Vivat

Articles similaires