Clara Usón

Éd. Gallimard
La Fille de l'Est

Le 24 mars 1994, la fille chérie du commandant de l’Armée de la République serbe de Bosnie, Ratko Mladic, se tuait d’une balle dans la tête. De ce fait divers tragique, duquel on a tiré toutes les interprétations, Clara Usón imagine les quelques mois précédant la mort d’Ana Mladic, au milieu d’une guerre des Balkans née sur les cendres de la Yougoslavie de Tito. Avec une précision d’historienne, l’auteure espagnole a rassemblé documents et témoignages (jusqu’à assister au procès du criminel à la Haye) pour construire un récit en trois parties : nécessaire journal de guerre, édifiants portraits de commandants serbes, bouleversant récit romancé de la vie d’Ana, étudiante patriote refusant de voir le héros de son enfance se transformer en général sanguinaire.

Marine Durand

512 p., 24,90€.