Home Exposition Maria Marshall : I Love You Mummy / I Hate You

Le bon plan

maria-marshall_When_I_Grow_Up(c)MariaMarshall

Si, à travers le monde, les galeries les plus prestigieuses exposent le travail de la vidéaste Maria Marshall, jamais un musée n’avait présenté une vision d’ensemble de son oeuvre. Quinze ans de carrière résumées en douze courtes vidéos ? Cela peut sembler peu, mais elles ont besoin d’espace pour exister, au sens propre (jusqu’à 5 mètres de haut) comme au figuré.

Dans une première salle, la lumière vacillante d’un écran de télé fend régulièrement l’obscurité. Les spectateurs se dispersent dans ce faux cinéma privé de siège. On comprend alors que le rapport à l’espace est primordial chez cette sculptrice de formation, née en 1966. Si l’on peut parfois repérer un travelling évoquant Shining (1980), le vocabulaire de Maria Marshall a peu à voir avec le septième art. Ces vidéos en boucles, très courtes, souvent muettes et peu montées constituent des propositions plus plastiques que narratives. Ceci explique sans doute le soin minutieux apporté à la qualité de la photographie : noir et blanc granuleux et hors du temps, Super-8 nostalgique, mais aussi d’impeccables images tournées avec l’aide d’un opérateur de publicité. Existe-t-il un style Maria Marshall ? Pas vraiment. Mais des thèmes récurrents, portés par des visages d’enfants. Et une volonté constante de surprendre, par une économie de moyens ou par des effets spéciaux assez bluffants, comme cet objectif semblant s’enfoncer littéralement dans le corps de l’artiste.

Florent Delval
Informations
Hornu, Mac's

Site internet : http://www.mac-s.be

Ouvert du mardi au dimanche de 10 à 18 h, à l’exception des périodes de montage et démontage d'exposition.

>02.06.2013

Jusqu’au 02.06.13, MAC ‘s, Hornu, tous les jours sauf lundi, 10h>18h, 6/4/2€, www.mac-s.be

Articles similaires
© Julien Damien

Pablo Picasso, Femme aux mains jointes
(étude pour Les Demoiselles d'Avignon), 1907
Musée national Picasso-Paris, Fondation Pablo Picasso
© Succession Picasso - Sabam Belgium 2022
Vue d'exposition © Julien Damien