Home Best of Portfolio Jean Lecointre

Des heures de colle

© Jean Lecointre

Son nom vous est peut-être inconnu, mais vous avez forcément déjà croisé ses œuvres, au détour d’une page de Libération ou des Inrockuptibles. Né voici 48 ans dans un village au sud de Lyon, Jean Lecointre se cache derrière des collages volontiers surréalistes et absurdes. Un patchwork ludique et intrigant d’images tirées de vieux magazines, datant souvent des Trente Glorieuses. « Je chine parfois dans les brocantes, mais aussi dans les poubelles. Je cherche surtout des images libres de droit car, même retravaillées, on peut les reconnaître… ». On croirait entendre un adepte du sampling. Et il y a de cela chez cet ancien élève de l’affichiste Roman Cieslewicz, qui a débuté avec des ciseaux, un cutter et de la colle avant l’avènement de Photoshop. « Ce logiciel est évidemment pratique, mais on gagne en perfection ce qu’on perd en accidents ». Ces accidents font justement la sève de son œuvre, tout en rapprochements étonnants – de taille, de nature, de forme… En dépit d’une imagination débordante, ce complice de Pierre La Police aime travailler sous contrainte, pour une commande. « De toute façon, je m’impose toujours un thème. Mais le sens ne se révèle souvent qu’après-coup », précise-t-il. Un sous-texte qui le gêne parfois, au point de ne pas dévoiler certaines pièces… Le collage, une psychothérapie ? Allongeons- nous, et feuilletons la psyché de Jean Lecointre…

Thibaut Allemand

Illustration France
www.jeanlecointre.com

À lire / Greenwich, éd. Cornélius, 120p., 39,50€ et Bazar Bizarre, Éd. Thierry Magnier, 64p., 15€, sortie le 03.10.12

Articles similaires
Metro © Zak Eazy

The Pixel Stretch © Joe Cavazos