Shao-Yen Chen

Il aura fallu attendre 2017 pour qu’un musée français s’intéresse aux couturiers taïwanais. « Nous avons travaillé main dans la main avec deux commissaires...