Biyouna

Biyouna, c'est un peu le pendant féminin de Fellag. Cette même gouaille, ce talent pour dépeindre des personnages truculents, conter des histoires...