MIKHAÏL BOULGAKOV ADAPTATION ET MISE EN SCÈNE IGOR MENDJISKY

Woland le Diable visite le monde. Un monde tragique et burlesque où les chats parlent et les démons paradent. Autour de lui s’imbriquent trois récits. Le premier narre la violente sarabande qui emporte le pouvoir russe des années 1930. Le deuxième plonge dans le roman qu’un écrivain, le Maître, enfermé en institution psychiatrique, tente de rédiger sur l’impossible dialogue entre Jésus et Pilate. Le dernier conte l’amour du Maître et Marguerite, bouleversant. Emboîtant les époques et les actions, convoquant tradition chrétienne et mythes, alternant scènes réalistes et fantasmagoriques, alliant l’abject et le sublime, Boulgakov construit un univers carnavalesque. Woland l’illusionniste déploie, pour une société sous hypnose collective, le spectacle d’une apocalypse où se révèlent et l’horreur et le miracle de la vie. Le Diable a deux visages : il est capable de semer la violence et l’effroi comme de créer l’étincelle qui, dans un monde figé, donne naissance à l’amour et à la création. La liberté souveraine de l’imagination fait au final échec à la folie meurtrière de l’ordre imposé et ce dénouement reflète l’idée du « créateur faustien » selon Boulgakov : l’alchimie d’un Messie crucifié et d’un Traître allié aux forces impures. Œuvre choc de la littérature russe, écrit entre 1928 et 1940 (année de la mort de l’auteur, à 48 ans), le texte ne fut publié en URSS qu’en 1973.

Informations
Calais, Le Grand Théâtre

Site internet : http://www.calais.fr/-Le-Grand-Theatre-

29.01.201920h30, 14>3€