AMINE ADJINA, JEAN-PIERRE BARO – EXTIME CIEFace à un sujet douloureux, le radicalisme, le théâtre reste un lieu de parole et d’écoute.

Sa mère est partie, son père s’évade devant la télé. Pour Kévin, 17 ans, internet est devenu un refuge. Il va y chercher peu à peu un remède aux absences, s’inventer un monde idéal, loin de la passivité des adultes. Au bout du chemin, l’endoctrinement et la radicalité. Inspiré par le basculement d’un de ses anciens camarades de classe, Amine Adjina signe ce délicat itinéraire d’un enfant perdu. Sans dogmatisme ni jugement, il tend juste un miroir à une jeunesse qui s’enferme et à une société en échec. « La France ne regarde pas ses enfants, pas assez, pas tous » dit le père.

Après avoir travaillé ensemble sur le très remarqué Master (accueilli en 2017), Amine Adjina et le metteur en scène Jean-Pierre Baro se retrouvent sur cette thématique sensible. Ils construisent un spectacle pour les adolescents à la lisière de la comédie, jouant sur le décalage entre le réel et, par écran interposé, le regard et l’imaginaire de Kévin. Derrière l’humour et entre la réalité et la naïveté tragi-comique, ils rappellent surtout l’urgence de l’écoute et du dialogue.

Informations
Lille, Le Grand Bleu

Site internet : http://www.legrandbleu.com

08.11.2018>09.11.201808/11 : 14h30, 19h, 09/11: 14h30, 20h