Louise Vanneste

Une pièce impressionnante, qui a sa place dans le monde de la danse comme dans les musées ou galeries d’art. (J-M Wynants) Associée au plasticien Arnaud Gerniers et au compositeur Cédric Dambrain, Louise Vanneste nous propose un solo fulgurant, d’une énergie et présence physique presque animale. En résonnance avec l’espace, la lumière et le son, le corps se défait de tout contexte social humain et se rapproche des forces cosmiques et d’une énergie vitale dans une solitude totale. En fond de scène se dresse un mur au milieu duquel un cadre de lumière indirecte mais intense apparaît. La danseuse évolue dans cet espace peu éclairé, dans la réflexion du cadre lumineux. La chorégraphie montre tout et ne montre rien : un espace infini dans la finitude. La performance ne propose pas une évolution narrative mais une expression pure, une expérience sensorielle complète, dénuée de toute psychologie. Home montre une forme de déshumanisation, une perte de référence, une dimension inconnue, une tentative d’approcher les fondations de l’être.

Informations
Bruxelles, Halles de Schaerbeek

Site internet : http://www.halles.be

12.10.2017>13.10.201720h, 16 > 8 €