CIE RL – RENÉ LOYON

En 1938, Sebastian Haffner attend encore de l’Europe une prise de conscience face à la menace nazie. S’il a bien compris que la guerre était inéluctable, il fait le choix de témoigner, espérant un sursaut des démocraties qui pourrait épargner au monde « quelques années de guerre ». Loin de tout didactisme, il nous livre un récit à hauteur d’homme – du jeune homme qu’il est – tentant de préserver ses amitiés, sa vie quotidienne et amoureuse, dans un contexte devenu délirant. Les résonances troublantes de ce texte avec ce que nous vivons aujourd’hui dans nombre de pays menacés par les populismes nous invitent à une réflexion politique et éthique. Face à la violence généralisée, à la haine de l’autre, au mensonge et à la manipulation, aux forces contradictoires qui traversent notre monde, comment imaginer de nouvelles raisons d’être et d’agir ?

Informations
Arques, La Barcarolle
21.01.2019>24.01.201919h, entrée libre