Fruit de la rencontre entre la chorégraphe blanche Robyn Orlin et le jeune danseur noir de Soweto Albert Khoza, And So You See… renvoie dos à dos la beauté et la grande violence de l’Afrique du Sud. Ce solo se déploie comme un rituel flamboyant, autour de la figure envoûtante d’un danseur-sorcier.

Elle est surnommée « l’irritation permanente » dans son pays. Robyn Orlin crée des pièces qui dérangent en mettant en scène des corps noirs. Celles-ci sont bardées de questionnements politiques, identitaires, et secouées par un humour grinçant. Albert Khoza est pour sa part un monument, une force chamanique à la beauté androgyne, avec un corps qui en impose et des identités plurielles : danseur, acteur, obèse, chrétien, homosexuel et guérisseur traditionnel. Une présence unique se révèle donc au long de ce solo taillé à sa mesure. Il se transforme tour à tour en oiseau de paradis, en reine nubienne ou en chanteur à la peau bleue. Annoncée comme « un requiem pour l’humanité », la pièce aborde de front la colonisation, le racisme et la liberté, sur fond de Mozart. Exorcisme à la fois joyeux et douloureux, And So You See… nous place devant une réalité complexe mais non dénuée d’espoir.

Informations
Arras, Théâtre d'Arras

Site internet : http://www.tandem-arrasdouai.eu

16.02.201820h30, 22>12€