Home Théâtre & Danse Via Injabulo

Hymne à la joie

© Franck Couvreur

Créée en 1992, la compagnie Via Katlehong tire son nom du township où elle est implantée, à l’est de Johannesburg, en Afrique du Sud. Entre tradition et modernité, cette troupe renouvelle le pantsula, danse contestataire née dans les ghettos des années 1970 durant l’apartheid. Sa dernière pièce, Via Injabulo (“vers la joie” en zoulou), est un diptyque endiablé signé par deux chorégraphes inspirés.

Dans førm Inførms, du Portugais Marco da Silva Ferreira, les huit danseuses et danseurs semblent d’abord contraints. Les corps se disloquent et se contorsionnent au ralenti, puis tout s’accélère. Sur une bande-son electro, les interprètes mêlent pantsula (signifiant “déambuler les fesses saillantes”) hip-hop et claquettes. Puis se transforment eux-mêmes en tambours vivants, dans la tradition du gumboot héritée des mineurs qui tapaient sur leurs bottes pendant l’apartheid… et ça claque ! Place ensuite à Emaphakathini (“entre-deux”) d’Amala Dianor. Le Franco-Sénégalais nous transporte littéralement en Afrique du Sud. Nous découvrons un décor constitué de glacières, une table de mixage et des petits lampions. Le programme est intense, entre danses, chants zoulous et éclats de rire ! Mais la pièce traduit également une réalité plus sombre du pays : la chorégraphie s’arrête subitement, car privée d’électricité. Amala Dianor avait lui-même connu cette situation sur place pendant les répétitions… Cette création s’offre ainsi comme un hymne à cette jeunesse sud-africaine. Elle traduit sa fureur de vivre, malgré un quotidien incertain.

Fatma Alilate / Photo : © Franck Couvreur
Informations
Bruxelles, Théâtre national

Site internet : http://www.theatrenational.be

21.09.2023>22.09.202320h15, 30 > 7€
Charleroi, Les Ecuries

Site internet : http://www.charleroi-danse.be/

23.04.2024>24.04.202420h, 18 > 9€
Articles similaires
Y a-t-il un grand film (belge) dans la salle ? Photos extraites du livre Les Snuls sont très connus, CFC-Éditions