Home Best of Chroniques Emmanuelle Richard

Hommes

(Éditions de l’Olivier)

L’amour, les relations hétéros sont depuis longtemps le sujet d’Emmanuelle Richard. Deux ans après l’essai Les Corps abstinents, la trentenaire revient au roman pour livrer le vertige d’une femme mûre réalisant que l’homme l’ayant violentée 20 ans plus tôt est recherché pour féminicides. Que faire ? Parler, endosser les habits de victime ? En face des souvenirs troubles qu’elle garde d’Aiden, le colosse texan qui la rendait « liquide » mais ne lui inspirait aucun sentiment, se dresse la figure antagoniste de Gwyn. On trouve dans Hommes de la colère et de la sensualité à chaque page. Les plus brûlantes étant celles où la narratrice se donne du plaisir en revisitant la douceur de Gwyn et le respect qui émanait du moindre geste de ce bref mais grand amour.

Marine Durand

256 p., 19€.

Articles similaires
© JHR Films