Home Théâtre & Danse Le Grand Bleu

La force de l'âge

Oh Boy ! © Christophe Raynaud De Lage

C’est une saison pas tout à fait comme les autres qui s’ouvre au Grand Bleu. Pour cause, le théâtre estampillé “spectacle vivant pour les nouvelles générations” fête ses trente ans ! L’âge où l’on devient adulte ? Peut-être, mais une chose est sûre : en trois décennies, cette scène lilloise est devenue une référence pour la création jeune public. Son secret ? Des pièces à hauteur de mômes (dès 18 mois !) et d’ados, mais jamais au ras des pâquerettes, offrant un regard pertinent sur le monde tel qu’il va.

« C’est un jardin pour apprendre à grandir », image Grégory Vandaële, le directeur du Grand Bleu – qui, oui, doit bien son nom au film de Luc Besson. Nichée dans le quartier des Bois-Blancs, cette Scène conventionnée d’intérêt national a ainsi provoqué les premiers émois artistiques de plusieurs générations, accompagnant « les jeunes d’aujourd’hui qui feront le monde de demain ». Et ce n’est pas parce qu’ils sont parfois hauts comme trois pommes qu’il faut les rendre pour des poires ! « On vit dans un monde assez tourmenté, pas dans un conte de fées », souligne le directeur. Ici, les spectacles sont ludiques et innovants, entre théâtre, musique, marionnettes ou cirque et surtout n’évitent aucun sujet. Parmi les 35 propositions de cette saison, Enora Boëlle s’attaque par exemple au plus tabou d’entre eux : la mort. Dans On ne dit pas j’ai crevé, la jeune femme autopsie la “grande faucheuse” avec des mots simples, de la thanatopraxie au funérarium. Tout aussi iconoclaste, Norman c’est comme normal, à une lettre près raconte l’histoire (vraie) d’un petit garçon de sept ans, qui décida un beau jour de porter une robe à l’école, attisant l’incompréhension et la méchanceté… « On rit, on pleure, on réfléchit, mais dans tous les cas on éveille les imaginaires ».

Conte à rebours

Pour marquer ses 30 ans, l’équipe du Grand Bleu a concocté un weekend de fête, jalonné de spectacles participatifs – « notre ADN ». La compagnie Shifts s’inspire ainsi des gestes des tout-petits pour composer une chorégraphie ouverte aux parents, soit une grande leçon de spontanéité. Mais cet anniversaire ne s’arrête pas à ces deux jours, irriguant l’ensemble du programme. « On a invité des artistes ou des oeuvres qui ont marqué notre théâtre », détaille Grégory Vandaële. L’occasion (peut-être la dernière) de découvrir le cultissime Oh Boy ! de Catherine Verlaguet ou encore Princesse K du Bob Théâtre. Créé en 2008, cette pièce dézingue joyeusement les codes du conte de fées. La jolie princesse, le château, le bois, les méchants… tous les ingrédients sont là, mais pas forcément dans le bon ordre – et c’est tant mieux, non ?

Teaser – NORMAN c’est comme normal, à une lettre près / Marie Henry – Clément Thirion/kosmocompany from Bloom Project on Vimeo.

Julien Damien // Photo : Oh Boy ! © Christophe Raynaud De Lage

Le Grand Bleu – Lille, 36 avenue Marx Dormoy, 1 spectacle : 13 > 5€, pass : 10€ (offre un tarif réduit à 7€ par spectacle), www.legrandbleu.com

Sélection / 24.09 : Cie Shifts – Le large, Les Produits de l’épicerie – Portraits hybrides, Knapfla – MIAM !, Amélie Poirier et la Cie de l’Oiseau-Mouche – Madisoning // 24 & 25.09 : Cie Sens Ascensionnels – 30 ans, 30 témoignages // 25.09 : Les Fouteurs de joie – Nos Courses folles // 13 > 15.10 : Cie Kokeshi – Les Joues roses // 20 > 22.10 : Enora Boëlle – On ne dit pas j’ai crevé // 08 > 11.11 : Bob Théâtre – Rencontre avec Michel B // 17 & 18.11 : Lies Pauwels – Do the Calimero // 29.11 > 03.12 : Kosmocompany – Norman c’est comme normal, à une lettre près // 09.12 : Cie ARCOSM – Hôtel Bellevue // 15 > 17.12 : Catherine Verlaguet & O. Letellier – Oh Boy ! // 20 & 21.12 : Cie Tourneboulé – Comment moi je ? // 11 > 13.01 : Das Plateau – Le Petit Chaperon rouge // 28.01 : Camille Rocailleux – Muances XXL

Articles similaires
© Gilles Lemoine