Home Best of Chroniques Money Heist Korea

Braquage manqué

Moins d’un an après l’ultime saison de La Casa de Papel, Netflix propose un remake de cette œuvre phare de son catalogue. Le concept reste le même que celui de la série espagnole créée par Álex Pina. Braquage de banque, combinaisons rouges et masques d’Halloween sont donc au programme. La seule différence demeure son origine : “Made in Korea” – comme Squid Game, autre hit de la plateforme américaine. D’ailleurs, on retrouve Park Hae-soo, l’un de ses acteurs fétiches, en tête d’affiche de ce Money Heist Korea. L’histoire se déroule en 2025, durant la réunification fictive des deux Corées. C’est en pleine réglementation d’une monnaie commune que le Professeur et son équipe préparent le casse du siècle. Leur objectif ? Voler 4 000 milliards de wons (soit presque 3 milliards d’euros) au sein de la Fabrique de la Monnaie, située dans l’actuelle zone démilitarisée. Ryu Yong-jae, réalisateur du remarqué Peninsula, met ici l’accent sur les tensions entre les deux pays (en l’occurrence, un système inégalitaire qui profite aux Sud-Coréens)… et propose surtout une pâle copie de La Casa de Papel. Excepté le contexte dystopique, Money Heist Korea ne s’autorise aucune liberté artistique, la mise en scène étant calibrée sur le modèle original. En somme, une adaptation dont on aurait pu se passer.

Florine Fauquembergue / Photo : Jung Jaegu-Netflix

De Ryu Yong-jae, avec Yoo Ji-tae, Yunjin Kim, Park Hae-Soo… Disponible sur Netflix.


Articles similaires