Home Exposition Invader Rubikcubist

L'art au carré

Self-Portrait with Cubes, 2011 © Invader

Connaissiez-vous le Rubikcubisme ? Né au début du XXIe siècle, ce courant artistique marque l’improbable fusion entre le Rubik’s Cube et… le cubisme. Son créateur n’est autre que le street artiste français Invader. À Bruxelles, le Millennium Iconoclast Museum of Art (MIMA) présente la toute première exposition entièrement consacrée à ce mouvement – sans prise de tête.

Connu pour ses mosaïques envahissant les rues et semblant sortir d’un vieil écran d’ordinateur, Invader a toujours aimé jouer. Aux jeux vidéo, à cache-cache (il préserve son anonymat) et puis au Rubik’s Cube, que ce précurseur du Pixel Art accumule de façon compulsive… jusqu’à en faire des tableaux en 3D. « Cet objet m’intéressait pour son coté “madeleine de Proust” des années 1980 mais aussi pour son aspect carré et fragmenté de petits carreaux de couleurs, rappelant les pixels et mes mosaïques », déclarait en 2020 l’intéressé. Quelque part entre l’art optique, le cubisme et l’abstraction, ces oeuvres parfois composées de plusieurs centaines de casse-têtes se révèlent lorsque l’on prend du recul.

La tête dans le cube

À Bruxelles, le MIMA décortique près de vingt ans d’une démarche ludique, que le Français décline selon plusieurs registres. On y découvre sa série des Rubik Bad Men, constitués de portraits de grands “méchants” (comme Al Capone ou l’impitoyable agent Smith sévissant dans Matrix), ses Rubik Low Fidelity, réinterprétant des pochettes d’albums mythiques (News of the World de Queen) ou encore ses Rubik Masterpieces. Ici, Invader revisite les grandes toiles de maîtres, de L’Origine du monde de Gustave Courbet au Fils de l’Homme de Magritte, dont la célèbre pomme est croquée… façon puzzle.

Julien Damien / Photo : Self-Portrait with Cubes, 2011 © Invader
Informations
Bruxelles, MIMA
24.06.2022>08.01.2023mer > ven : 10h-18h • sam & dim : 11h-19h, 13,50 > 3 € (gratuit -6 ans)
Articles similaires
Goldorak © 2017 Gō Nagai, Dynamic Planning Bajram – Cossu – Dorison – Guillo – Sentenac – Kana (Dargaud-Lombard s.a.)