Home Best of Portfolio Domagoj Sokcevic

Dans le rétro

Friends - 2021 (c) Domagoj Šokčević

Petit-fils de peintre, Domagoj Šokčević a toujours « baigné dans l’art », dit-il. Design textile, vidéo, photographie… le Croate s’est essayé à de nombreuses disciplines, avant d’opter pour l’illustration. « Probablement ma meilleure décision », assure ce jeune homme de 23 ans. On ne peut que lui donner raison. Minimalistes, « relevées d’une légère touche de style Art Déco », ses créations ne passent pas inaperçues. Celles-ci se caractérisent par des lignes épurées, un savant équilibre entre l’ombre et la lumière, une palette de couleurs douces et des cadrages très cinématographiques – ce jeu de regards, ce visage qui se reflète dans les lunettes de soleil de la fumeuse. « Mes images racontent toujours une histoire », confirme l’artiste – à chacun de se faire son propre film, donc. L’ensemble est formulé dans un esprit délicieusement vintage, soutenu par un aspect parfois granuleux, à l’instar de ces jeunes gens plongeant dans un lac, à l’orée d’un crépuscule chaud et rougeâtre. Il émane ainsi de ces compositions une certaine mélancolie, voire une nostalgie. « C’est vrai, j’ai toujours eu quelque chose de rétro en moi », confie l’illustrateur, qui ne cherche pas tant à magnifier un passé révolu. Plutôt à capturer l’instant présent, par essence éphémère, et mieux l’immortaliser. « Pour tout dire, durant mon parcours universitaire, j’ai mené une vie trépidante, jusqu’à oublier des petits moments suspendus. D’une certaine manière, c’est cela que j’essaie de figer à travers mes oeuvres », explique Domagoj Šokčević, ajoutant, avec une indéniable sagesse : « parfois, nous devrions mieux accueillir ces parenthèses de l’existence, et prêter un peu plus d’attention aux personnes qui nous entourent ». Pas mieux.

A LIRE ICI / L’INTERVIEW DE L’ARTISTE

Julien Damien
Articles similaires
Naranjalidad - Medusa

Alber