Home Musique Sofiane Pamart

Rap gamme

© Romain Garcin

Rap et musique classique ? En dépit de nombreux rendez-vous, ces genres semblent encore éloignés – pour un tas de raisons esthétiques et sociales. Et puis surgit Sofiane Pamart, dont la personnalité détone dans le milieu guindé de la Grande musique. Retour sur le parcours d’un prodige.

Moins timide que sans complexe, le hip-hop a pioché dans les disques des autres, samplant Beethoven (Mobb Deep, Snitched On), Wagner (Outkast, Ms Jackson) Bach (Busdriver, Imaginary Places) ou Chopin (NTM, That’s My People). Sans parler d’IAM enregistrant un live symphonique avec l’orchestre de Radio France. Pourtant, les deux mondes continuaient à se regarder en chiens de faïence. Dès lors, l’arrivée d’un Sofiane Pamart intrigue. L’attitude et le prénom dénotent dans un circuit assez fermé… Souvent présenté comme un transfuge de classe, petit-fils de mineur immigré élevé à la force de ses partitions, on rappellera qu’il est également fils d’enseignants – donc non, nous ne sommes pas chez Annie Ernaux ni Édouard Louis.

Liaisons et sentiments

Étudiant au Conservatoire de Lille mais féru de hip-hop, le pianiste s’inscrit dans l’ethos rap : ambition clairement affichée, volonté d’être le meilleur. De grands noms sont séduits par son approche du piano. Ainsi l’a-t-on vu aux côtés de SCH, Hugo TSR, Kery James, Médine, JoeyStarr, Grand Corps Malade, Arno ou Scylla (avec qui il a réalisé deux albums). En solitaire, le Lillois a signé deux disques qui lorgnent aussi bien vers le classique (l’axe Chopin-Debussy-Ravel) que le jazz (le titre Chicago, au hasard). La virtuosité jamais ostentatoire, mais la sensibilité en bandoulière, Sofiane Pamart pourrait bien être plus qu’une parenthèse enchantée, le trait d’union entre deux mondes.

Thibaut Allemand // Photo: © Romain Garcin
Concert(s)
Sofiane Pamart
Lille, Théâtre Sébastopol

Site internet : http://www.theatre-sebastopol.fr/

17.02.2022 à 20h00complet!
Articles similaires
© Julien Lachaussee

© N. Kruma