Home News Small is Beautiful

Du grand art

© Slinkachu

Né durant l’Antiquité, sacralisé au Moyen Âge avec les enluminures des manuscrits, l’art miniature connaît un nouvel engouement ces dernières années, en particulier sur les réseaux sociaux. Ce genre à part entière s’expose pour la première fois en France jusqu’à la mi-janvier. A Paris, Small is Beautiful réunit les œuvres minuscules d’artistes majeurs de la discipline.

À la Galerie Joseph, une vingtaine d’artistes nous plongent dans l’infiniment petit… et l’immensément surprenant. Eh oui, tout est possible avec l’art miniature, où la magie surgit au fil de saynètes astucieuses jouant avec les perspectives, la lumière, détournant des objets du quotidien voire des aliments. A l’image du duo franco-japonais Minimiam, qui organise par exemple un match de tennis sur une pastèque ou des courses pédestres sur sushis. Armé de petites figurines et d’un monumental sens de la mise en scène, le Britannique Slinkachu (qui signait la couverture de LM en novembre 2010), transforme lui les lacets d’une chaussures plongée dans une flaque d’eau en monstre du Loch Ness. Et comment ne pas s’émerveiller devant les créations de Jasenko Dorevic ? Ce Bosnien sculpte de mini chefs-d’œuvre dans le graphite de mines de crayon (un TGV, un Spiderman) dont le diamètre ne dépasse pas le demi-millimètre ! Vous l’aurez compris, ici le sens du détail règne en maître. D’ailleurs, des loupes sont mises à disposition du public pour mieux ausculter ces micro-mondes. Du grand art ? On peut le dire.

Zoé Van Reckem // Photos : © Slinkachu © Pierre Javelle © Jasenko Dordevic © Lorraine Loots © Samsofy

Paris, jusqu’au 16.01.2022, Galerie Joseph, mar, mer & dim : 10 h – 19 h • jeu, ven & sam : 10 h – 20 h , 13,50 > 9 € (gratuit -7 ans), smallisbeautifulart.com

Articles similaires