Home Théâtre & Danse Les Petits pas

La cour des grands

CABANE © Angelica ARDIOT

Les petits pas dans les grands ? C’est un peu le principe de ce festival de danse adressé au jeune public – le premier en France. Portée par le Gymnase de Roubaix, mais disséminée dans toute la région, de Lille à Dunkerque, cette 17e édition multiplie les créations et les formats innovants, entre exigence, réflexion et vrai divertissement.

© Frédéric Iovino

© Frédéric Iovino

Lorsque l’enfant était enfant

Un homme semble se morfondre assis sur une chaise, quand un gamin vient à sa rencontre. Débute alors un dialogue métaphorique. L’adulte parviendra-t-il à écouter cette part d’innocence et de joie enfouie en lui ? Lorsque l’enfant était enfant, c’est un poème de Peter Handke qui traverse le film de Wim Wenders, Les Ailes du désir – lui-même un long poème sur la vie et l’amour. Inspiré par ce joli titre, Sylvain Groud imagine un trio réunissant un (très) jeune danseur, un chorégraphe et une violoniste… qui renouent rapidement avec l’enfant qui sommeille en eux, entre soif d’apprendre de l’autre et total lâcher-prise.

>> Mouvaux, 22.11, L’Étoile, 19 h, 15 > 5 €


Scoooootch !

Que faire avec des rouleaux de scotch ? Oh, des tas de choses, comme s’enturbanner, s’attacher à des comparses ou construire des cabanes ! Dans la nouvelle création d’Amélie Poirier, trois interprètes s’amusent avec le ruban adhésif pour assembler tout ce qui leur tombe sous la main et inventer d’improbables jeux. Dans cette chorégraphie de rouleaux, une lutte de pouvoir s’installe progressivement au sein du trio, qui va alors détruire tout ce qu’il avait bâti – évidemment, c’est scotchant.

>> Loon-Plage, 23.11, Espace Jeunes,18 h, gratuit // Roubaix, 26.11, Le Gymnase, 18 h 30, 10 > 5 €


Wonderland

Récit halluciné, Alice au pays des merveilles peut aussi être vu comme une métaphore : celle de la capacité des enfants à transformer le monde, l’agrandissant ou le rétrécissant à l’envi. Sylvain Huc s’empare du conte de Lewis Carroll pour nous projeter dans un espace immaculé en perpétuelle mutation sonore ou visuelle, s’emplissant de couleurs chatoyantes. Sur scène, deux danseuses exploitent les limites de leur corps, rivalisant aussi de métamorphoses, nous transportant dans un pays où tout devient possible.

>> Roubaix, 18 & 20.11, Le Gymanse jeu : 19 h • sam : 16 h, 10 > 5 €


MU

Comment s’y retrouver, entre réalité et virtuel ? Dans cette performance musicale et plastique, Marion Muzac nous téléporte dans un monde télescopant technologies et mythes ancestraux. Évoluant autour des sculptures totémiques d’Emilie Faïf, une danseuse revisite les codes de la culture populaire, notamment les gestes propres à Fortnite ou aux célébrations sportives. Soutenue par une musique tantôt electro, afro ou pop, elle invite les enfants à interroger leur environnement – pour de vrai, cette fois.

>> Haubourdin, 30.11, Ferme du Bocquiau 19 h, 5 €

Julien Damien // Photos : Cabane © Angelica Ardiot // Lorsque l'enfant était enfant © Frédéric Iovino
Informations
Roubaix, Le Gymnase & divers lieux
18.11.2021>18.12.202115 € > gratuit

ET AUSSI / 24.11 : Nabil Ouelhadj & Cie Racines Carrées : MonteETsouris // 29.11, 02 & 03.12 : Eric Arnal-Burtschy : Play With Me // 01.12 : Julie Nioche : Une échappée // 02 & 07.12 : Béatrice Massin, Lia Rodrigues, Dominique Hervieu – Chaillot Théâtre National de la Danse : Fables à la Fontaine // 04.12 : David Rolland : Donne-moi la main (Happy Manif) // 06.12 : Anne Collod : CommUne Utopie // 07 & 08.12 : Lionel Bègue : Cabane // 08.12 : Nathalie Pernette : L’Eau douce // 18.12 : Bruno Pradet & Cie Vilcanota : Grains de volutes