Home Musique Benjamin Epps VS Bekar

Le chaud et le froid

© Nicolas Despis

Ce sont deux des plus sérieux rookies du rap français. À notre gauche, Benjamin Epps, qui redonne ses lettres de noblesse au rap old school. Dans le coin droit, le Roubaisien Bekar, révélé avec un flow très technique est des textes ciselés. Verdict ?

Chacun sa route – Né au Gabon, Benjamin Epps a grandi dans les pas de son grand frère Cam, pionnier du rap en son pays, et un jour revenu de France les valises pleines de cassettes, de Time Bomb ou Secteur Ä… ■ Bekar est lui né à Madrid avant de débarquer au pays de Gradur, à Roubaix, à l’âge de sept ans. Il découvre le rap sur le tard et se prend une claque à l’écoute de Mauvais oeil de Lunatic.

Style – Benjamin Epps fait honneur à un courant né à New-York à l’aube des années 1990 : le boom-bap (pensez Wu-Tang Clan). ■ Bekar brille par les assonances et allitérations débitées avec un flow mitraillette, dans les pas de Nekfeu.

Lutte d’ego – Benjamin Epps excelle dans l’egotrip et les punchlines – « Mon album va frapper plus fort que la ceinture de mon père », assène-t-il sur Zidane en 2006 alors qu’il a … dix ans ! ■ Les morceaux de Bekar sont plus nuancés et ouverts musicalement, laissant une grande place à l’introspection et la mélancolie.

Et maintenant ? – Benjamin Epps s’annonce déjà comme la relève. « Booba a sorti l’dernier album, ça y est maint’nant j’peux prendre le trône », clame-t-il sur Notorious – oui, ça va mal finir… ■ S’il n’a pas (encore) la même notoriété, Bekar a définitivement inscrit la scène nordiste sur la carte du rap français – et ce n’est pas rien.

© N'kruma

© N’kruma

J.D. // Photos : B.Epps : © Nicolas Despis / Bekar : © N'kruma
Concert(s)
Bekar + Sto + Konga (Festival Haute Fréquence)
Lille, Le Flow
20.11.2021 à 20h0010/5€
BENJAMIN EPPS + ZOMATH
Amiens, La Lune des Pirates

Site internet : http://www.lalune.net

18.11.2021 à 20h3014/9€
Articles similaires
© Julien Lachaussee

© N. Kruma