Home Musique Chevalrex

Douce mélancolie

© Polina Panassenko

Vous ne connaissez pas la musique de Chevalrex ? C’est bien triste. Mais vous avez sans doute croisé ses oeuvres visuelles : graphiste sous l’alias Brest Brest Brest, Rémy Poncet a signé pas mal d’affiches, de pochettes de disques et… la couverture de LM n° 112. Par ailleurs, ce musicien hyperactif a fondé une structure aussi précieuse qu’indépendante, Objet Disque, qui a notamment défendu les oeuvres de Barbagallo, Fabio Viscogliosi ou Pauvre Glenda. Le quatrième LP de Chevalrex, Providence (2021), devrait enfin lui valoir le succès qu’il mérite. Cette pop grand format, tout en pleins et déliés, doit pas mal au travail effectué sur le précédent (Anti Slogan, 2018). Les cordes enluminent une fois de plus les apports de Mocke et d’Olivier Marguerit (alias O). Malgré tout, ces morceaux conservent un aspect artisanal et intimiste – de ces chansons qui ressemblent à des confidences. Les plus touchantes, évidemment.

Thibaut Allemand // Photos: © Polina Panassenko
Concert(s)
MALIK DJOUDI + CHEVALREX
Oignies, Le Métaphone

Site internet : http://9-9bis.com/

08.10.2021 à 20h3018/12€
Articles similaires
© Julien Lachaussee

© N. Kruma