Home Best of Chroniques The Goon Sax

Mirror II

(Chapter Music / PIAS)

The Goon Sax, c’est avant tout Up to Anything (2016), feu d’artifice pop et juvénile qui semble désormais indépassable. Déçu par le toujours-très-difficile-second-album, on misait beaucoup sur le troisième. En vain. Dès Psychic, qui mêle un chant fragile inscrit dans une tradition indie 80’s à des arrangements musclés et synthétiques, on s’interroge : ce groupe sait-il où il veut aller ? Rien n’est moins sûr. On reconnaît les bribes d’une certaine nonchalance en vogue du côté de Seattle dans les années 1990 (Temples), des échos de My Bloody Valentine (Desire, Til Dawn) et cette bonhomie à la Jonathan Richman (Carpetry). Mais à aucun moment la grâce n’apparaît dans cet ensemble trop dispersé. The Goon Sax, groupe d’un seul disque ? Hélas, on s’en approche.

Thibaut Allemand
Articles similaires