Home Musique Retiens la nuit

Fuse

Célèbre club de techno bruxellois, le Fuse va rouvrir ses portes le 9 avril pour une dizaine de jours. Qu’on ne s’y trompe pas, il ne s’agira pas de s’y déhancher jusqu’à l’aube mais de découvrir une exposition temporaire – la Belgique ayant, elle, autorisé la tenue de ce type d’événement.

Intitulée Echoing Through Eternity, cette exposition retrace les 27 ans d’histoire de ce spot mythique de la nuit belge (voire européenne) à travers une sélection bien choisie d’archives, de photographies ou de récits des adeptes de l’endroit. « C’est l’occasion d’explorer le club comme vous ne l’avez jamais fait auparavant, assure la direction de l’établissement dans un communiqué. L’opportunité pour tous les Bruxellois de redécouvrir ce lieu emblématique et se remémorer les nombreux moments festifs passés au cœur des Marolles ». Citons par exemple ces milliers de flyers dédiés aux soirées d’anthologie ou encore cette “Motion Room” offrant une « expérience immersive » de la fête et la possibilité d’en revivre les sensations sonores et visuelles. Plus fort, un parcours spécifique permet à chacun de se glisser dans les coulisses… et la peau d’un DJ. Fondé en 1994 par Thierry Coppens et Peter Decuypere, actuel club de résidence de Charlotte de Witte, le Fuse a accueilli la crème des musiques électroniques, de Daft Punk à Jeff Mills, en passant par Carl Craig, Richie Hawtin ou Paul Kalkbrenner. Série en cours, on l’espère…

Bruxelles, 09 > 18.04, Fuse, ven, sam & dim : 13 h – 21 h 30, 10 €, fuse.be 

Articles similaires
(c) Universal Music Group